the situations

visitors so far...

login



newsletter

Subscribe to Rizes Newsletter. We will advise you by mail of any new piece of the family puzzle and ... we promise not to SPAM you.


Name:

Email:

now online ...

French (Fr)Italian - ItalyEnglish (United Kingdom)
Path: Home Thessaloniki Commerce maritime
Commerce maritime
Written by nadia   

Aux XVIIè, XVIIIè et XIXè siècles, Salonique était une ville très active liée au commerce maritime méditerranéen. Nos ancêtres ont, pour beaucoup d'entre eux, contribué à l'animation portuaire de la cité.

 

 

Barthélémy Edouard ABBOTT (1738-1817)

Après plusieurs années passées à Constantinople, B.E est en juin 1788 négociant anglais à Salonique. Il est associé avec Peter Chasseaud, fils d'un 1er mariage de sa femme dans un négoce dont la raison sociale est "Abbott & Chasseaud". Ils sont à la tête de plusieurs bateaux qui expédient et reçoivent des marchandises d'Angleterre, de Trieste, de Malte. Leur commerce sera florissant malgré le Blocus Continental. Il existe aussi à cette époque une autre raison sociale "Abbott & Emiris, shipbrokers", sans autre précision.

Giovanni VIANELLO (1730-1818)

Originaire de Venise, il s'installe à Salonique vers 1766 à la tête d'une maison de commerce dénommée "Rotta, Vianello et Cie" puis "Vianello, fils et Cie". Son 1er associé Joseph Rotta et lui-même deviennent assesseurs au Tribunal où ils sont sollicités par B.E Abbott en juin 1789 pour lever un séquestre sur des charges de coton déposées au consulat d'Angleterre et appartenant aux Abbott. En 1805, il est dit de leur entreprise : "la maison Vianello est la plus riche de Salonique ; elle a des relations immenses avec Vienne, Brême, Francfort, Leipzig et fait beaucoup en denrées coloniales"

Antonio GLIUBICH (1760-1798)

Originaire de Raguse, mais né à Salonique, il s'associe dans une maison de commerce avec Giovanni Vianello "mon très cher associé...dont la probité m'est bien connue"

Giorgio VIANELLO (1798-1849)

Fils de Giovanni, considéré comme négociant autrichien, il travaille avec son père et ses frères sous la raison sociale "Giovanni Vianello e figli" que son frère Nicola dirige. En 1827, le consul de France rappelle que la maison Vianello est "la maison autrichienne la plus importante de Salonique et a toujours fait des expéditions considérables à Marseille". En 1832, le consul mentionne que la maison Vianello fait le commerce de soies, laines et grains avec la France, l'Italie, l'Allemagne. A noter aussi une association avec la maison commerciale "DE CHOCH".

Jean (Giovanni) WESSELY (1802-1872)

Probablement originaire de Trieste, Jean Wessely est en 1843 associé avec Giorgio Vianello à Kavalla et leur société est totalement distincte de la maison "G Vianello e figli" qui prospère à Salonique. Phocion Lafont, fils du chirurgien français de Salonique, cherche aussi à s'associer avec eux à Kavalla. Il semble que ce commerce et cette association aient débuté dès 1834. 

Conrad DOBROWOLSKI (1824-1869)

Polonais, mais sous protection française, Conrad était à Salonique à la fois commissionnaire en marchandises, entrepreneur de manutentions maritimes et correspondant de ligne de navigation. Son magasin était situé en dessous de la Compagnie Maritime Fraissinet de Marseille, qui possédait une ligne régulière Marseille-Salonique par bateaux à vapeur. Après sa mort, sa femme, née Clara Vianello, poursuivra son activité. En 1871, elle fournit des "mahones" (chalands portuaires) aux négociants locaux pour le transport du charbon destiné aux vapeurs de diverses compagnies

Paolo ROSSI (1848-1927)

Venu de Gênes en Italie pour être à Salonique le correspondant de la "Florio e Rubattino", compagnie maritime nationale italienne

Adolphe Georges DOBROWOLSKI (1860- ? )

Fils de Conrad. Etait en 1893 entrepreneur des débarquements de la Cie maritime Fraissinet de Marseille